Gribouillis – 7

Des miroirs sur lesquels trébucher – Trébucher dans le futur

Dans le monde occidental, l’utilisation d’un miroir est un phénomène quotidien. A la maison mais aussi au gymnase ou à l’école de danse comme reflet de votre apparence et de vos mouvements. Mais aussi comme aide à la conduite automobile. Pour Pieter Pottenkijker, le miroir est un symbole de conscience. La conscience ne peut pas être supprimée et dit toujours la vérité. Narcisse, dans la mythologie grecque, est amoureux de son propre reflet. Cet amour-propre maladif le fit languir et finir par mourir.

Pieter Pottenkijker est plutôt un médiateur qui se regarde dans le miroir. Et ainsi aider les autres à se regarder dans le même miroir. Après tout, la conscience d’un homme est comme un miroir de son âme ! En vous tenant un miroir, vous pouvez réfléchir de manière critique, et vous êtes également capable de faire ou de ne pas faire ce qui est nécessaire pour progresser dans votre développement. La réflexion vraiment critique n’est donc pas facile. Et c’est pourquoi Pieter aide avec ses miroirs.

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s